Il endosse à nouveau le trench-coat de l’inspecteur John Luther, dont le tournage de la saison 5 (quatre épisodes) a commencé en janvier 2018 à Londres. La série, toujours produite par la BBC, met cette fois-ci l’inspecteur et son équipière Catherine Halliday (la Nigériane Wunmi Musaku) aux prises avec des marginaux semant leur folie meurtrière dans les rues de Londres. Décliné en 16 épisodes les saisons précédentes, la série Luthera été diffusée sur BBC One en Angleterre, BBC America aux Etats-Unis, Télé Radio-Canada et Showcase au canada, Canal+ et Cstar en France et RTS en Suisse.

Cette nouvelle saison prometteuse de Luther n’a rien à voir avec La Tour, l’autre projet de film tourné en 2017. Adaptation d’une nouvelle de Stephen King, avec un budget de 60 millions €, ce film est pour l’heure une énigme, aucune date de sortie n’étant envisagée. Idris Elba, lui-même acteur principal du film, déclarait en janvier dernier à la presse : « En réalité, je n’ai aucune idée de là où c’en est. Je dois d’ailleurs le découvrir, parce que là je ne sais rien du tout. Malheureusement, pour le coup, je suis le dernier à être prévenu.. ».

Un acteur multi-talentueux

Le 2eme film, Yardie d’Idris Elba en tant que réalisateur, a été présenté du 18 au 28 janvier 2018 au Sundance Film Festival, dans la catégorie World Cinema Dramatic Competition. Ce festival des films indépendants a été fondé par l’acteur américain Robert Redford à Park City dans l’Utah. Yardiequi replonge les cinéphiles dans les années 80 est l’histoire d’un dealer qui, au lieu de livrer de la cocaïne pour le compte de son employeur, a décidé de l’écouler dans les rues de Londres. Ce long métrage est une adaptation d’une nouvelle publiée en 1993 par l’écrivain britannique d’origine jamaïcaine Victor Headley. Idris Elba, quant à lui, avait déjà réalisé une comédie musicale (Rebellious Soul : The musical) inspirée de l’album R&B de la chanteuse américaine Kimberly Michelle Pate alias K. Michelle.

Avant d’éblouir le public par son talent dans des films à succès tels que ThorAvengers, Pacific Rim, Star Trek ou PrometheusIdris Elba est apparu en 1999 dans la comédie française Belle mamanaux côtés de Catherine Deneuve. Si le Graal suprême de sa carrière (qui l’a révélé au public américain en 2002) est son personnage de Stringer Bell, un baron de la drogue à Baltimore, dans la série télé HBO The Source écrite par le journaliste David Simon, l’acteur de 45 ans s’est montré très convaincant par la suite dans ses différents rôles au cinéma.

Sa prestation en 2017 dans La montagne entre nousaux côtés de l’actrice britannique Kate Winslet, prouve à suffisance qu’Idris Elba n’a pas usurpé sa réputation ; lui qui récolte par ailleurs de bonnes notes en musique et en kick-boxing. La musique, il l’a dans la peau depuis l’âge de huit ans, jouant déjà au DJ lors des anniversaires dans sa famille. Passion qu’il a continué d’assouvir à 14 ans en mixant avec l’un de ses oncles dans des mariages. Même pensionnaire de la National Youth Music Theater, Idris Elba restait DJ dans les boîtes de nuit ou dans des soirées privées, sous le pseudonyme de DJ Big Driis ou Big Driss The Londoner. Il a pu ainsi sortir en 2006 un disque de 4 titres intitulé Big Man et participé en 2007 à l’album de Jay-Z, American Gangster ; ce morceau étant le B.O du film éponyme dans lequel Idris Elba avait également joué.

Le kick-boxing, il l’a brièvement pratiqué à 20 ans. Et son entraînement assidu de ces dernières années lui a permis de vaincre le kick-boxeur hollandais Lionel Graves au cours d’un combat épique. Un film documentaire en trois volumes, diffusé sur Discovery Channel en janvier 2017, lui a d’ailleurs été consacré à l’occasion ((Idris Elba : Fighter).

La loi des séries

Idris Elba est surtout un acteur de séries. On l’a ainsi vu dans le rôle d’un gigolo dans la série culte AbsolutelyFabulous (1995) puis dans le soap opera Family Affairs (1997). La mini-série fantastique Ultra Violet lui permettra en 1998 de confirmer toutes les attentes placées en lui par les producteurs britanniques ; avant qu’il ne se révèle au public américain en 2001 dans un épisode de la série New York Police JudiciaireOn connaît la suite : son rôle de Stringer Bell dans la sérieThe Wire et dans des films à succès comme Mandela : Un long chemin vers la liberté.