Décorée de la Croix du Mérite par la reine d’Angleterre Elizabeth II, la jeune scientifique d’origine nigériane fait partie des 100 femmes les plus inspirantes au monde en 2017, selon le prestigieux classement de la British Broadcasting Corporation (BBC). En 2013, Anne-Marie Imafidon avait été récompensée par Industry and British Computer Society et en 2014 par le mensuel anglais Red. Après avoir passé le A-level à 13 ans (l’équivalent du Baccalauréat), Anne-Marie Imafidon a bénéficié d’une bourse du gouvernement britannique pour étudier à l’Université John Hopkins de Baltimore (sud-ouest de l’Irlande). Six ans plus tard, elle décrochait son Master’s Degree à l’université d’Oxford (sud-est de l’Angleterre), dans la spécialité Mathématiques et sciences informatiques. Parlant couramment six langues, Anne-Marie Imafidon a brièvement travaillé pour Goldman Sachs, Hewlett-Packard et Lehman Brothers. Elle est aujourd’hui au département Stratégie de la Deutsche Bank à Londres ; de même qu’elle est cofondatrice de Stemettes (Sciences, Technology, Engenering and Mathematics), un organisme visant à faciliter l’accès des jeunes filles de 5 à 21 ans aux carrières scientifiques.Stemettes a déjà bénéficié à 7 000 jeunes filles d’Angleterre, d’Irlande et d’Europe depuis le lancement de ses activités. Siégeant aux conseils d’administration de Urban Developpement Music Foundation et de Redfield Asset Management, Anne-Marie Imafidon est également la cofondatrice à Londres de Outbox Incubator, le premier incubateur technologique dédié aux ados du Royaume-Uni.

La famille la plus intelligente du Royaume-Uni

C’est que la jeune prodige scientifique a de qui tenir. Sa famille est considérée par la presse anglaise comme étant  la plus intelligente du Royaume-Uni. Les parents, arrivés il y a 33 ans de l’Etat d’Edo dans le sud-ouest du Nigeria, pour s’établir dans le quartier Est de Londres, ont donné naissance à cinq vrais génies. En dehors d’Anne-Marie, ll y a la cadette, Christina, aujourd’hui âgée de 23 ans, qui a fait mieux que l’aînée Anne-Marie ; étant devenue à 11 ans la plus jeune étudiante de toute l’histoire de la Grande-Bretagne. Chritina Imafidon est consultante à Citigroup, de même qu’elle est chercheure en Mathématiques à l’université d’Oxford.

Il y a aussi Samantha, 19 ans, qui a passé à 6 ans deux examens de Mathématiques A-level habituellement réservé aux lycéens de 16-17 ans. Samantha est devenue collégienne à l’âge de 9 ans et a toujours été première de sa classe. Les jumeaux Peter et Paula, nés en 2001, sont eux appelés The wonder twins au Royaume-Uni, étant également entrés au collège à l’âge de 9 ans avant de passer leur A-level en Mathématiques à 11 ans. En 2010, Peter et Paula ont été courtisés par 12 directeurs de collèges enthousiasmés à l’idée d’avoir dans leurs établissements ces petits génies. Les jumeaux Imafidon ont des rêves de carrière conséquents. Peter souhaite devenir plus tard … Premier ministre du Royaume-Uni tandis que sa sœur veut simplement être professeure de Mathématiques. Le père, Chris Imafidon, lui-même consultant international en matière d’éducation auprès de gouvernements étrangers, relativise l’intelligence très développée de ses enfants qu’il explique par l’excellence des programmes d’éducation à destination des enfants défavorisés du centre-ville de Londres : «… chaque enfant est un génie… Une fois que vous identifiez le talent d’un enfant et le mettez dans un environnement adéquat, il n’y aura aucun frein à l’éclosion de son talent … »