C’est bien la troisième fois dans l’histoire de la Ligue des champions qu’un sélectionneur remporte trois années consécutives ce prestigieux trophée ! Zinédine Zidane, en réalisant cet exploit en 2016, 2017 et 2018, ses premières années à la tête du Real Madrid, est lui aussi entré dans l’histoire.

Ce 3trophée remporté le 26 mai 2018 à Kiev, contre le club anglais de Liverpool, sur le score sans appel de 3-1, sauve l’année sportive du Real Madrid arrivé seulement 3eau championnat espagnol de cette année et sorti de la Coupe du Roi en quarts-de-finale par la modeste équipe de Leganes, un club de la banlieue de Madrid. 2018 ne ressemble décidément pas à 2017 pour le Real Madrid du maestro Zidane ! On se souvient que l’année 2017 avait débuté par 40 matches d’invincibilité pour le coach merengue, avec le nul 3-3 concédé par le Real Madrid face au FC Séville en janvier. Sacré champion d’Espagne 2017, et dans la continuité de sa forme éblouissante, le Real Madrid avait ajouté deux super coupes à son palmarès 2017 : la super coupe européenne gagnée contre Manchester United le 8 août et la super coupe d’Espagne remportée face au FC Barcelone le 13 août. Pour sa conceptualisation du jeu particulièrement offensif du Real Madrid, «ZZ» avait logiquement été récompensé du Trophée FIFA du meilleur entraîneur (parmi 12 nominés) à la cérémonie des Best FIFA Football Awardstenue le 23 octobre 2017 à Londres.

Une moisson de trophées

Bis repetita pour le maestro Zidane à la 5eme cérémonie des Globe Soccer Awardsorganisée le 28 décembre 2017 à Dubaï : il est sacré meilleur coach de l’année et le Real Madrid désigné meilleure équipe de la saison 2016-2017. Pour couronner le tout, les Merengues remportaient la 3eme coupe du monde des clubs FIFA, le 16 décembre 2017, cette fois-ci face au club brésilien Grêmio Porto Alegre, sur un coup franc lumineux de Cristiano Ronaldo à la 53eme minute au stade Cheikh Zayed d’Abou Dhabi. Ce qui porte à 8 trophées moissonnés par le sélectionneur et le club merengue en cette année-là de « felizidane » ; selon le néologisme de la presse espagnole qui associait ainsi le nom Zidane au mot bonheur (felicidad). Les journalistes espagnols n’ont pas oublié que naguère galactique du Real Madrid, Zinédine Zidane avait une lecture du jeu clairvoyante et une anticipation de passe impressionnante.

Avec cette myriade de trophées glanés avec son équipe, Zinédine Zidane est entré dans le cercle restreint des entraîneurs madrilènes de légende : il dépasse Vicente Del Bosque (7 trophées entre 1999 et 2003) et égale le palmarès de Luis Molowny ( 8 trophées entre 1946 et 1957). « jamais je n’aurais pensé dépasser Del Bosque, avait humblement déclaré Zinédine Zidane à la fin du match Real-Grêmio Porto Alegre. Il a été mon entraîneur et c’est quelqu’un que je respecte énormément. Je suis heureux d’avoir gagné autant de titres que lui ». Le 23 décembre 2017, le président du Real Madrid, Florentino Pérez, émerveillé par tous ces trophées glanés, avait lui des yeux de Chimène pour Zidane : « 2017 a été une année que les Madrilènes n’oublieront jamais … En termes de titres, cela a été la meilleure de nos 115 années d’histoire. Pour tous nos supporters, 2017 a été une grande année de joie… ». Cerise sur le gâteau, en janvier 2018, « ZZ » est élu pour la 2eme fois meilleur entraîneur français par le jury du journal France Football.